L'industrie du tabac toujours aussi lucrative pour les cabinets de lobbying

Le ministère de la Santé, à Paris.
Le ministère de la Santé, à Paris. © Xose Bouzas/Hans Lucas/Reuters
Les cigarettiers ont déclaré plus de 805 000 euros en représentation d'intérêts en 2023, un chiffre en hausse de 13 % sur un an. Certains contrats ont encore une fois fait les affaires du cabinet de conseil EY ou des lobbyistes de Lysios et Forward Partners. [...]
Lecture 3 minutes Alexandre Berteau

Retrouvez cet article dans :

À lire aussi, dans nos éditions précédentes

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !