L'Événement
Atos : peu de "mégadeals" sur les vingt plus gros contrats

Malgré quelques locomotives comme EDF, la SNCF et le ministère de la défense, Atos ne peut afficher qu'une petite dizaine de contrats à plus de 50 millions euros. Le groupe informatique dépend surtout de petits comptes, dont la facture moyenne est moindre que chez ses concurrents. [...]
Lecture 4 minutes Robin Carcan

Retrouvez cet article dans :

À lire aussi, dans nos éditions précédentes

L'Événement
Les stars du barreau et des banques d'affaires en embuscade sur la cession d'Atos

Rothschild & Co, Perella Weinberg Partners, Lazard ou encore JP Morgan, toutes les plus grandes banques d'affaires parisiennes sont aux aguets en vue d'une cession de la branche Evidian du groupe Atos. Si les activités Big data et cyber du groupe présidé par Bertrand Meunier ne sont officiellement pas à vendre, les banquiers et avocats de Thales et Airbus restent en alerte.

LogoAbonné Tech et Télécoms 14.10.2022

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !