La dissolution, nouveau crash test pour le lobby des distributeurs

Alexandre Bompard (Carrefour), président de la FDC, avec Dominique Schelcher (Sysème U) et Thierry Cotillard (Intermarché), vice-présidents.
Alexandre Bompard (Carrefour), président de la FDC, avec Dominique Schelcher (Sysème U) et Thierry Cotillard (Intermarché), vice-présidents. © Vincent Isore/IP3 Press/MaxPPP
Alors que le projet de loi Egalim 4 vient de sauter en vol avec la dissolution de l'Assemblée, la Fédération du commerce et de la distribution, renforcée par l'arrivée de E.Leclerc et Intermarché en mars, joue l'attentisme. Son unité et son efficacité sont de nouveau mises au défi. [...]
Lecture 4 minutes Sophie Lecluse

Retrouvez cet article dans :

À lire aussi, dans nos éditions précédentes

Document
Le lobby des marques répond à Bruno Le Maire sur la hausse des prix

La Lettre A publie le courrier adressé par le numéro un de l'Ilec, Richard Panquiault, à Bruno Le Maire, qui réclamait l'ouverture de discussions anticipées entre fournisseurs et grande distribution. Le lobby des industriels refuse une renégociation globale et privilégie les mécanismes de révision prévus par la loi Egalim 2 pour contenir les augmentations de prix.

Accès libre Grande distribution et Services 02.05.2023

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !